Un premier single pour Studio Electrophonique, annonciateur de merveilles à venir

La période estivale est souvent propice à l’écoute de morceaux sentant bon les certitudes et le soleil. Mais la lumière peut également naître de l’obscurité, tel un rayon de soleil traversant la pénombre d’une chambre dont les secrets ont été pendant longtemps précieusement gardés. Au détour d’une escapade en solo sous l’appellation de Studio Electrophonique, James Leesley s’est échappé de High Hazels dans le but, semble-t-il, de dévoiler les parts les plus intimes de sa personnalité. Et à n’en pas douter, Jayne, premier extrait faisant l’objet d’une sortie digitale le 5 juillet chez Violette Records, accompagnera les songes de nos nuits d’été tant ces deux minutes et quarante sept secondes hautement velvétiennes (Underground) donnent envie d’en entendre beaucoup plus.

Précisément, Buxton Palace Hotel, dont la sortie est programmée en septembre, sera la première parution par le label franco-anglais d’une série astucieusement dénommée ELP. But avoué : remettre à l’honneur le noble format 10“ au travers d’œuvres contenant entre six et huit morceaux, ni plus, ni moins. Autant vous dire qu’à l’écoute (en boucle) de ce premier single, l’été risque d’être un tantinet plus long que prévu. Heureusement, d’ici la rentrée, Jayne sera l’amie idéale vers qui nous pourrons trouver réconfort afin de rendre cette attente beaucoup plus douce.

Studio Electrophonique – Jayne (sortie digitale le 05 juillet / Violette Records).

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus