Theatre Royal – Portraits

(Vacilando '68 Recordings)

Avec Portraits, le quatuor du Kent vise le haut de l’affiche.

Originaire du district de Medway, qui connut sa petite gloire dans les années 80 en hébergeant (avec Billy Childish, The Dentists ou The Claim) l’une des scènes indépendantes les plus excitantes d’un pays qui n’en manquait pourtant pas, Theatre Royal nous rappelle que l’Angleterre pop a toujours abrité en son sein d’authentiques trésors cachés. Tenant d’une ligne classique allant des Kinks aux La’s en passant par The Jam, ce quatuor du Kent ne cherche pas à révolutionner quoi que ce soit, mais il parvient à revigorer avec panache une certaine tradition de la pop à guitare ″made in England″.

Actif depuis une dizaine d’années opportunément résumée sur la compilation Singles 2010-2018 parue l’an dernier, le groupe mené par Oliver Burgess sort un cinquième album que nous nous empresserons de conseiller à tous les néophytes. Après une entrée en matière assez frontale (A Marvellous Death, Callow), la bande lève rapidement rapidement le pied et opte pour une approche plus sombre et réfléchie (Kasher, Splinter), servie par une indéniable sensibilité mélodique (Count Your Blessings, My Incidental Friend). Mais les deux chansons les plus marquantes de ce Portraits sans faiblesse notable restent les imparables TV Blind et Together We’re Alone, qui se succèdent comme dans un rêve pour former l’enchaînement de singles le plus fulgurant que nous ayons entendu depuis des lustres. Theatre Royal, ou la quintessence du style pop britannique.

Discographie
From Rubble Rises​.​.​. (2010)
At The End Of A River, The Sea​.​.​. ‎(2012)
We Don’t Know Where We Are (2014)
…And Then It Fell Out Of My Head ‎(2017)
Singles 2010-18 ‎(2019)
B-Sides & Other Cuts 2010-18 ‎(2019)
Portraits (2020)

wearetheatreroyal.co.uk
Bandcamp
Facebook
Twitter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus