The Royal Landscaping Society, indie pop souveraine

Découverts grâce au regretté label brestois Beko Disques, qui publia en 2014 leur premier mini-album et pour lequel ils enregistrèrent également une reprise de Bleu Comme Toi d’Etienne Daho (sur la compilation Mostla Tape, sortie en collaboration avec La Souterraine), les Espagnols de The Royal Landscaping Society ont choisi de rejoindre les rangs du label américain Matinée Recordings (Red Sleeping Beauty, Bubblegum Lemonade, Math and Physics Club).

Lancé en 2012 comme un projet solo puis devenu temporairement un quatuor, The Royal Landscaping Society a ensuite trouvé sa formule idéale, sous la forme d’un duo composé de Cris Romero (chant, guitare, claviers et machines) et David Vidal (basse, claviers). Avec ses guitares ligne claire et son électronique fluette, la pop « romantique et chatoyante » de Cris et David doit beaucoup à New Order ainsi qu’aux groupes du label Sarah Records, Brighter et The Field Mice en tête.

Pour célébrer l’arrivée de cette nouvelle recrue de choix, Matinée Recordings commercialisera en juillet une compilation de 16 titres intitulée Means of Production, qui reprendra la plupart des morceaux enregistrés par le groupe de Séville depuis ses débuts. Pour patienter, un single numérique est déjà disponible. On y retrouve l’excellent Goodbye (un morceau déjà présent sur leur premier mini-album), ainsi qu’une reprise de A To Fade In d’Adorable, extraite du tribute Feelings Called Glorious réalisé par The Blog That Celebrates Itself Records.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, The Royal Landscaping Society sera le vendredi 20 septembre à l’affiche du grand rendez-vous indie pop de la rentrée, la troisième édition du festival Paris Popfest.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus