The Racket, la relève du rock anglais

L’histoire est vieille comme le monde. Quatre jeunes lads britanniques, nourris par l’ennui et la frustration, décident de monter un groupe afin d’échapper à un destin tout tracé. Pourquoi en effet se résoudre à aller pointer sans y croire au job center du coin, ou à enchaîner les petits boulots mal payés, quand on pourrait se lancer à la conquête du pays ? Originaires de Widnes, petite ville industrielle sans grand horizon située à quelques encablures de Liverpool, The Racket se sont formés en 2015 et leurs prestations scéniques enflammées (notamment en première partie de Cast, Dodgy ou Louis Berry) leur ont rapidement permis d’attirer l’attention des médias locaux. Callum (guitare, voix), Michael (guitare), Dom (batterie) et Colby (basse) n’ont que deux singles à leur actif (les teigneux Faded Days et Know It For A Fact), mais avec leurs riffs rageurs et leurs refrains altiers, ils semblent déjà prêts à assurer la relève agitée des Libertines, Cribs et autres Arctic Monkeys.

 

 

 

 

The Racket
Facebook
Instagram

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus