The Pistachio Kid, une douce thérapie folk

Interrogé il y a quelques mois par le magazine local Bido Lito!, le songwriter folk de Liverpool Charlie McKeon tentait de définir ainsi son propre style musical :« Bert Jansch qui aurait formé un trio doo-wop avec lui-même et son subconscient ; ou Paul Simon qui n’aurait pas eu de copains ». Désormais caché derrière le sobriquet de The Pistachio Kid après des débuts sous son propre nom, ce jeune diplômé du Conservatoire de Musique de Leeds, dépositaire de l’esprit de Bert Jansch, Nick Drake et autres sommités du folk anglais, sortira son premier véritable album le 24 janvier 2020 chez Violette Records.

Design graphique : Pascal Blua

Disponible en vinyle 10″, en CD et en version numérique, Sweet Remedies sera la deuxième référence de la collection elp, née de l’imagination fertile des passionnés du label franco-britannique Violette Records, et inaugurée en septembre dernier par le splendide Buxton Palace Hotel de Studio Electrophonique. Les huit titres intemporels de Sweet Remedies ont tous été écrits, interprétés et enregistrés en solitaire par Charlie McKeon, jeune artiste prometteur au geste à la fois sensible et assuré, que certains ont eu la chance de découvrir en décembre de l’année dernière sur la scène du Grand Central Hall de Liverpool, en première partie de Michael Head & The Red Elastic Band.

En vidéo, le premier single Sweet Sweet Remedies, qui sera disponible en version numérique le 13 décembre :

Tracklist:

Mountain High:
1. Sweet Sweet Remedies
2. Vistabella Road
3. Everything and Anything
4. Bicycle Thieves!

River Deep:
1. Park Song
2. Soreberry Tree
3. Killingfields
4. Mama You Been On My Mind

Suivre The Pistachio Kid :

Facebook
instagram
Twitter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus