The Boys With The Perpetual Nervousness, trait d’union pop entre Écosse et Espagne

Voilà typiquement le genre d’association de bienfaiteurs dont l’annonce vient récompenser une curiosité permanente pour l’actualité des marges de la musique pop. Leader des formidables Dropkick, grand groupe écossais dont la longue discographie mérite d’être explorée dans le moindre détail par tout amateur de power pop digne de ce nom, Andrew Taylor fait cause commune avec Gonzalo Marcos d’El Palacio de Linares, formation emblématique de la scène indie pop espagnole. Une alliance scellée sous le nom de The Boys With The Perpetual Nervousness, en hommage à un extrait du légendaire premier album des Feelies.

Entre Édimbourg et Madrid, Gonzalo (batterie, paroles) et Andrew (chant, instruments et compositions) ont enregistré 10 chansons aux mélodies cousues d’or, à retrouver sur Dead Calm, un premier album qui sera commercialisé début mars par Pretty Olivia Records.

Le label d’Alicante vient par ailleurs de faire paraître deuxième essai d’El Palacio de Linares, le fort recommandable Largos Agotadores.

Pré-commander Dead Calm en vinyl
Écouter / acheter sur Bandcamp

The Boys With The Perpetual Nervousness sur Facebook

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus