The Artisans – S/T

« Une musique entraînante et chatoyante, mêlée à une masse de contradictions, voici The Artisans – créateurs de fromages fins, de gâteaux et d’indiepop ». C’est ainsi que se présente ce groupe anglais dont le premier album éponyme constitue l’un des gros coups de cœurs pop de cette année 2019. Un album intemporel, qui aurait très bien pu sortir au milieu des années 80, et qui n’aurait pas dénoté au milieu de la flopée de formidables groupes britanniques qui sévissaient à l’époque. Ces fameux groupes estampillés C86 et désormais incontournables aux yeux et aux oreilles de tout amateur de pop anglaise à guitare qui se respecte (Wedding Present, Brilliant Corners, Chesterfields ou Close Lobsters pour ne citer que ceux-là).

On pense également volontiers à d’autres noms incontournables de l’indie pop que sont les Smiths ou bien Orange Juice (le nom du groupe The Artisans est le titre d’un morceau des Écossais). Il ne faudrait pourtant pas prendre la musique de The Artisans comme une oeuvre de copistes destinée à de vieux nostalgiques ne vivant que dans le passé.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout

Même s’ils sont évidemment référencés, les douze titres de l’album, loin de sentir la naphtaline, se révèlent au contraire comme autant de classiques instantanés emprunts d’une grande fraîcheur et de beaucoup de sincérité.

Outre la forme (le chant, les arrangements, les guitares, les cuivres…) toujours impeccable (les artisans aiment le travail bien fait !), il faut souligner la qualité des mélodies qui constellent l’album. Il serait d’ailleurs très difficile de ne mettre en avant qu’un ou deux morceaux en particulier car ici, point de faiblesses ou de baisses de régime. Du cuivré et sautillant Impossible au formidable The Ballad of Armley Jail qui clôt l’album, les tubes s’enchaînent pour le plus grand bonheur de l’auditeur au sourire béat.

Avec cet album en forme de best of, The Artisans ravivent la flamme indie pop allumée par leurs glorieux aînés ; une flamme qui n’est pas prête de s’éteindre.

Pour conclure, une petite interview de Karen (basse et chœurs), qui nous présente The Artisans :

« Nous sommes un groupe de rock indépendant composé de quatre musiciens du Nord-Est de l’Angleterre, mêlant guitares étranges et récits captivants. Les membres sont :

Chant et guitare rythmique : Kevin McGrother
Guitare solo et trompette : Nick Thompson
Basse : Karen Statham
Batterie : Glenn Johnson

Malgré des personnalités très différentes, nous partageons le même amour pour de nombreux groupes de musique pop indie similaires.

Nous nous sommes tous rencontrés, à différentes étapes, comme des inconnus grâce aux petites annonces du groupe sur Internet. Kevin a commencé avec une annonce à la recherche d’autres musiciens. Je l’ai contacté après avoir écouté son travail en solo. J’ai apprécié le fait que Kevin soit loin de l’image d’un leader arrogant et que ses chansons étaient pleines d’honnêteté, d’esprit et de charme.

Nous travaillé ensemble sur des morceaux avant de trouver Nick qui a vraiment amené un lien à notre musique.

Nous en sommes déjà à notre troisième batteur. Au début de l’année dernière, nous avons rencontré Glenn… la personne la plus enthousiaste à l’égard de notre musique.

Nous aimons la façon dont nous avons formé le groupe avec des personnes sans liens antérieurs!

En ce qui concerne nos expériences musicales passées …

Kevin a joué dans des groupes avant d’inclure Tickety Boo et a sorti un album solo avant The Artisans.

Nick a également joué dans des groupes indépendants locaux, notamment Oncle Monty et Glenn.

Je joue également de la basse dans le trio de synthé pop E’spaniel et j’ai aussi joué avec les membres de ce groupe dans Pale Man Made pendant de nombreuses années.

Les influences des Artisans incluent certainement les groupes C86, ainsi que d’autres groupes des années 80 et 60.

Nous nous sommes nommés d’après le morceau d’Orange Juice appelé The Artisans. C’est un groupe que nous adorons et ce nom nous a semblé tout à fait approprié – d’autant plus que Kevin est un fromager de métier.

Nous sommes depuis quelques jours  de retour en studio pour enregistrer trois nouveaux morceaux. Après avoir pris beaucoup de temps pour enregistrer le premier album et après divers incidents (départ des batteurs et le fait que notre guitariste se soit coupé le bout du doigt en essayant de fabriquer une guitare), nous prévoyons de produire beaucoup plus rapidement de nouvelles chansons. »

Tracklist :

Ecouter et acheter l’album sur Bandcamp

Crédit photo : DR

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus