The Apartments – Live at l’Ubu

(Talitres)

Inutile de le nier, entre l’Hexagone et The Apartments s’est nouée une histoire d’amour qui dure depuis des années. Le groupe est toujours magnifiquement accueilli par un public transi, et Peter Milton Walsh ne lésine pas sur les cadeaux qu’il peut offrir à son public français pour entretenir une relation qu’il sait passionnée. A l’occasion du Disquaire Day 2019, mille copies d’un live enregistré à Rennes dans la salle de l’Ubu en septembre 2015 ont été mises en vente, et se sont arrachées comme des petits pains, à tel point qu’on se serait cru un jour de soldes avant l’ouverture des portes d’une grande enseigne. Les amateurs patentés de ce groupe australien étaient en effet bien décidés à attendre de pied ferme l’objet tant désiré sur le pas de porte des points de vente recensés, pour être sûr de ne pas se le faire souffler.

L’écoute de ce live est en parfaite adéquation avec les attentes des admirateurs de la musique servie par The Apartments. L’Ubu, retenu pour l’enregistrement, est d’abord un lieu intimiste qui sied à ravir aux harmonies nostalgiques et très personnelles déployées par le groupe, dont chaque morceau est une confession qui s’adresse plus à chaque spectateur individuellement, qu’à la somme des chanceux qui ont pu assister à l’événement. Ce qui frappe immédiatement, c’est le respect infini que le public présent ce soir là exprime au leader Peter, public qui se laisse bercer par des titres que beaucoup considèrent comme des classiques indétrônables, profitant d’une section instrumentale (guitare, basse, piano, trompette, claviers, percussions, batterie) qui restitue en live le meilleur de ce qu’on peut trouver sur les enregistrements discographiques de la formation australienne.

Car chaque concert de The Apartments est une rencontre, un rendez-vous, duquel vous repartez le cœur ravi, encore auréolé par la beauté sublime et habitée des compositions et d’une interprétation ou rien n’est laissé au hasard, où tout est magnifiquement livré par un groupe qui met tous les moyens pour servir la voix somptueuse de Peter Milton Walsh.

On ne peut qu’être ébahi par tant de charme et par l’esthétique dégagée par ce concert où tout semble maîtrisé pour servir une seule et unique cause, celle de l’élégance. On succombe sur Black Ribbons, on pleure de bonheur sur Sunset Hotel, on savoure No song, no spell, no madrigal et on finit à genoux, envahi d’une gratitude sans limite envers ce véritable songwriter qu’est Peter Milton Walsh, lequel côtoie les cimes d’un talent jamais mis en défaut. Beaucoup ont encore en souvenir ce concert magnifique de 2015, qui demeure un moment suspendu dans la mémoire des heureux spectateurs qui ont fait œuvre de présence. Nul doute que la copie discographique de cette prestation sera pour nombre d’entre eux, et pour les autres, le prolongement éternel et nécessaire d’une œuvre qui demeure l’une des plus magnifiques du circuit rock actuel. Indispensable.

Tracklisting :
On Every Corner
No Song, No Spell, No Madrigal
The House That We Once Lived In
Looking For Another Town
Black Ribbons
Swap Places
Please, Don’t Say Remember
Things You’ll Keep
Sunset Hotel
The Goodbye Train
All You Wanted
Knowing You Were Loved
Everything is Given to Be Taken Away

www.talitres.com/fr/artistes/the-apartments

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus