RÉTRO 2020 : The Reds, Pinks & Purples

You Might Be Happy Someday. Parfois, le simple titre d’un disque suffit à vous persuader que vous allez le chérir précieusement. Tête pensante de The Red, Pinks And Purples, Glenn Donaldson signe avec ce bijou sorti en octobre dernier chez Tough Love Records son second classique sous cette appellation. Nous étions pourtant prévenus : Anxiety Art, paru en 2019, ne laissait aucune place au doute, invitant les petites âmes sensibles collectionnant les singles de Sarah Records à ne surtout pas passer leur chemin. Car dans le paysage musical actuel, le Franciscanais se démarque instantanément. S’il aurait légitimement pu revendiquer une place de choix il y a trente ans dans le catalogue du label susnommé aux côtés de The Sweetest Ache et autres Field Mice, sa place n’aurait nullement été usurpée auprès de formations ayant discrètement brillé à l’orée des années 2010 dans la roue de The Pains Of Being Pure At Heart, fers de lance du retour au premier plan d’une pop délicate à souhait. On pense à The Cavalcade, The Electric Pop Group, Days, ces magnifiques outsiders qu’on avait (presque) oubliés. You Might Be Happy Someday, bien plus qu’une simple piqûre de rappel, est assurément une véritable fontaine de jouvence.

You Might Be Happy Someday de The Red, Pinks And Purples est sorti le 02 octobre 2020 chez Tough Love Records.

Liste des titres :
Last Summer In A Rented Room
Forgotten Names
Worst Side Of Town
Your Parents Were Wrong About You
Desperate Parties
Half-A-Shadow
Sex, Lies & Therapy
You Might Be Happy Someday

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus