RÉTRO 2020 : Jonathan Wilson

Avec des albums aux allures de pièces montées trahissant des ambitions toujours plus élevées, le talentueux Jonathan Wilson semblait jusqu’ici mettre un point d’honneur à s’éloigner davantage, à chaque nouvel enregistrement, de ses racines country-folk sudistes. Enregistré en six jours à Nashville sur les recommandations de Steve Earle, et loin de son home studio californien, Dixie Blur a opéré un virage inattendu dans la discographie du musicien, songwriter et producteur américain. Sur son quatrième album, Wilson, épaulé par Pat Sansone de Wilco, a en effet préféré épouser la simplicité chaleureuse de ses influences originelles plutôt que d’aller plus avant dans la sophistication parfois excessive de Rare Birds (2018). Au final, Dixie Blur est tout sauf le disque ″americana″ un peu passe-partout et replié sur ses acquis qu’une première écoute distraite avait pu laisser entrevoir. Débarrassées de leurs oripeaux soft-rock, les chansons de Jonathan Wilson se sont présentées en 2020 sous un jour moins spectaculaire, mais elles avaient rarement exhalé un tel parfum de liberté.

Dixie Blur de Jonathan Wilson est sorti le 6 mars 2020 chez Bella Union.

Liste des titres :
Just For Love
’69 Corvette
New Home
So Alive
In Heaven Making Love
Oh Girl
Pirate
Enemies
Fun For The Masses
Platform
Riding The Blinds
El Camino Real
Golden Apples
Korean Tea

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus