Pinkshinyultrablast – Miserable Miracles

(Shelflife / Club AC)

Le revival du shoegazing et de la dream-pop est tenace, ici la Russie nous séduit avec Pinkshinyultrablast et son nouvel album Miserable Miracles qui pour le coup est loin d’être misérable !

En 2018, on n’entend pas souvent parler de la Russie et de ses artistes contemporains. Il est probablement difficile de s’exprimer dans un pays où une certaine dictature tolérée (et acceptée ?) est en place.
Nous avons connu Motorama grâce au label bordelais Talitres, place au label américain Shelflife et au label anglais Club AC30 de nous envoyer la relève de Lush et des Cocteau Twins ; Pinkshinyultrablast est un trio composé à la voix de Lyubov, Rustam aux synthés et aux boucles électro et Roman aux guitares (un mur du son tourbillonant parfois).
Pinkshinyultrablast vient de Saint-Petersbourg, formé en 2008, le quintet devenu trio sort cette année son troisième album, autant dire c’est pas un groupe né de la dernière pluie. Ici, on laisse place à une voix éthérée, aux guitares cristallines et aux basses chaudes et enveloppantes.
Neuf chansons et instrumentaux qui vous emmèneront vers des contrées passées et futuristes, c’est là le propos de Pinkshinyultrablast, qui n’est pas ancré dans son passé. Les mélodies vivent, tournoient vous font penser à des références déjà entendues mais pourtant les sonorités sont modernes et vous propulsent dans un futur cotonneux, ouaté où les années 80 et 90 ne seront jamais bien loin.
In The Hanging Gardens est la réponse parfaite à la chanson de Cure, une continuité de notre temps. L’intro de l’album sur Dance AM et l’enchaînement Triangles et Find Your Saint vous blufferont. Les amoureux d’une synthé-pop compulsive se plongeront avec ravissement dans ce troisième opus voluptueux, tendancieux et d’une modernité affolante.

Un probable coup de cœur de ce printemps bien joueur.

https://www.instagram.com/_pinkshinyultrablast_

Discographie :
Everything Else Matters (2015)
Grandfeathered (2016)
Miserable Miracles (2018)