Pernice président !

Après avoir orchestré le retour gagnant de ses Pernice Brothers l’an passé par le biais d’un formidable Spread The Feeling (lire notre chronique), Joe Pernice continue d’occuper le terrain en cette drôle d’année 2020, réactivant une carrière solo mise en sommeil depuis 2009 et la sortie d’un disque accompagnant son premier roman, It Feels So Good When I Stop. Au cœur de l’été, le songwriter du Massachusetts publiait ainsi Richard, un album de dix morceaux inédits tout en délicatesse, enregistrés seul avec une guitare classique durant la période de confinement. Même dans son plus simple appareil, l’écriture de l’âme des Scud Mountain Boys et de Chappaquiddick Skyline y brillait une fois de plus par son élégance et par son incomparable finesse mélodique.

Joe Pernice a visiblement su mettre à profit les longues heures d’enfermement forcé au printemps dernier dans sa maison familiale de Toronto, puisqu’il a également eu le temps de travailler sur un disque de reprises de chansons du crooner américain Barry Manilow, Could It Be Magic. Déjà disponible en version numérique, cette « réinterprétation soigneusement préparée, offerte avec révérence et sans la moindre ironie » sortira aux formats vinyle et CD dans les prochains mois.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus