Nowhere To Hide – Nowhere To Hide

Nowhere To Hide… Et pourtant, Wilfried Schæffer se cache à Rouen, en Normandie. C’est sous ce nouveau pseudonyme que le jeune homme, que nous avions pu connaitre sous le nom de Maarten il y a presque 20 ans, est revenu sur la pointe des pieds le 21 juin dernier. Son univers musical suit les traces d’Elliott Smith (il a participé à illustrer musicalement la sortie du livre Elliott Smith : Can’t Make A Sound écrit par Thierry Jourdain aux éditions le Mot et le Reste, lors de rencontres/dédicaces), Midlake, Sparklehorse ou bien encore Grandaddy et son mentor Jason Lytle avec qui il avait pu travailler pour l’album My Favourite Sheriff en 2008.

Quand nous avons su que Wilfried sortait enfin de son hibernation musicale au printemps dernier pour lancer son crowdfunding et financer son nouveau projet, nous savions déjà que Nowhere To Hide allait être un bel album. Il a choisi le 21 juin, le jour de l’été, comme pour nous dire que l’automne et l’hiver seraient bien en avance cette année et que le dérèglement climatique était bien présent. L’album s’ouvre sur A Good Friend, la voix est douce, les arrangements sobres. Son album a été enregistré dans le studio de David Fontaine, basé à Brionne (un ingénieur du son bien connu en Normandie, auquel des groupes tels que Tokyo/Overtones, Tahiti 80, Dionysos ou La Maison Tellier ont fait confiance).

Wilfried installe son univers coloré de bleu, de rouge et de jaune. Ainsi, il peint ses chansons en mélangeant les pigments, on y retrouve alors du vert, du marron, de l’orange, une palette d’émotions tirant vers une douce mélancolie comme sur A Good Night’s Sleep, qui pourrait être une belle réponse au Goodbye Train de The Apartments. Sur It Tears Me Up Inside, le clavier tournoie dans les airs. Avec Beloved Grandma, c’est un joli message d’amour qui touche directement le cœur et nous plonge dans nos histoires de départs et de pleurs.

Vous comprendrez avec ces quelques mots que l’on vous conseille vivement l’écoute de cet album discret, joliment écrit. Nowhere to Hide diffuse une douce saveur d’épices, réconforte les cœurs brisés et réchauffe l’atmosphère. A découvrir !

Retrouvez Nowhere To Hide en tournée du 20 au 26 avril près de chez vous, dont un passage à Paris le 26. Toutes les infos à venir.

www.facebook.com/nowheretohidetheband

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus