Monnone Alone – Summer of the Mosquito

(The Lost & Lonesome Record Co. / Meritorio / Royal Mint / Emotional Response)

L’Australien Mark Monnone s’est choisi un pseudonyme en trompe-l’œil pour mener sa carrière solo. En effet, celui qui a longtemps tenu la basse chez les formidables Lucksmiths est loin d’être un musicien esseulé, puisque Joe Foley (Aleks & the Ramps), Louis Richter (Mid-State Orange) et Gus Franklin (Architecture in Helsinki, The Smallgoods) forment le backing band qui l’accompagne pour le deuxième album de son projet Monnone Alone. Enregistré et mixé par le producteur Gareth Parton (The Go! Team, Foals, The Pipettes), Summer of the Mosquito arrive sept ans après sa première échappée solitaire, Together at Last. Disons-le tout net, voilà sans doute ce que nous entendrons de mieux cette année au rayon jangle / power pop, à égalité avec le deuxième album des Hollandais The Maureens et celui de la paire hispano-écossaise Andrew Taylor – Gonzalo Marcos (The Boys With the Perpetual Nervousness). Avec ses guitares jubilatoires (I Wanna Hide In Yesterday), sa délicieuse nonchalance (Jerry’s Can, Feeling Together Feels Alright) et ses refrains à reprendre à l’unisson (Cut Knuckle, Do It Twice), Monnone Alone nous fait gagner un temps précieux en cette période estivale. En effet, nul besoin de passer des heures à concocter une playlist de nos groupes préférés avant de prendre la route : Summer of the Mosquito ressemble étrangement à la compilation idéale que nous aurions glissée dans la valise.

Monnone Alone
Bandcamp
Facebook

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus