MellaNoisEscape – Heartbeat of the Death

(Ulysse maison d'artistes / Sony)

On connaît le goût immodéré d’Olivier Mellano pour les expériences audacieuses de Ici-bas, les mélodies de Fauré à ses diverses collaborations théâtrales et musicales (Bruno Green, Bed, Miossec, Dominique A, Laetitia Shériff pour ne citer qu’eux), en passant par la musique de film et les ciné concerts, dont il vient de gratifier d’ailleurs le festival Travelling encore récemment, l’homme a plus d’une corde (de guitare) à son arc.

Chacun attendait avec une impatience non feinte le résultat de ses enregistrements récents avec Valentina Magaletti et Suzy le Void, musiciennes dont il s’est entiché dans le cadre de son projet MellaNoisEscape. Déjà saisis par une première sortie en avril 2014, nous avions apprécié le ton de liberté totale que Mellano donne à sa musique, n’hésitant pas à repousser les frontières de la pop pour surfer sur des mélodies savantes et des climats inquiétants, jamais loin de la musique contemporaine et des formations classiques qu’il fréquente assidûment. La deuxième livraison témoigne à plein des ambiances ardues qu’il propose aux auditeurs, faites de courbes rugueuses, de ponts abrupts, pourtant jamais difficiles à suivre et à franchir, s’inscrivant dans une continuité filmique pleine de sens.

Les arrangements inventifs s’avèrent précieux pour lier cette masse mélodique qui constitue bien un tout, avec une vraie cohérence, du début jusqu’à la fin. Ce qui ravit surtout, c’est que Mellano ne choisit jamais la facilité, il semble même qu’il la bannisse, préférant les pentes arides à l’immédiateté d’un refrain accrocheur (même s’il en existe sur le présent disque).

Il faut donc saluer le courage de ce groupe qui produit une pop aventureuse et abrasive, sans être jamais ennuyeuse et qui livre un univers propre et personnel, ce qui est devenu bien rare en nos contrées ou le recyclage est malheureusement le lot commun d’une multitude de formations. A l’écoute de ce nouvel album, il faudra s’accrocher mais on s’y retrouvera forcément en bout de course, et la douce sensation d’avoir voyagé avec les musiciens en fait un objet unique de curiosité pour ceux qui n’auraient pas encore chaviré et une confirmation du talent haut de gamme d’Olivier Mellano pour les autres.

Discographie
Mellanoisescape (2014)
Heartbeat of the Death (2018)

https://www.oliviermellano.com/

Crédit photo : Dan Ramaën

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus