Mapache – From Liberty Street

(Yep Roc Records)

La grande échappée… Voilà ce que nous proposent les ″cowboys cosmiques″ Clay Finch et Sam Blasucci à travers un deuxième album qui ne pouvait décidément pas mieux tomber.

Dans le contexte actuel des choses, From Liberty Street pourrait être perçu comme un disque de ″hors-la-loi″. À lui seul, il outrepasse toutes les règles de confinement possibles et imaginables (bien que salutaires). Le Stetson vissé sur la tête, et le regard pointé quelque part vers les plaines arides du Mexique, ce deuxième forfait du duo ″from LA″ Mapache s’apparente à un véritable plan d’évasion. Parfaitement exécuté, celui-ci n’aurait pu – de toute façon – être échafaudé que par des bandits au cœur tendre.

Lorsqu’ils se feront reprendre par la patrouille, Clay Finch et Sam Blasucci devront répondre de leurs actes. De même que leur complice, Dan Horne, déjà aperçu aux côtés d’un certain Cass McCombs. On a également vu ce dernier traîner ses guêtres avec la bande des Beachwood Sparks. Si bien qu’il devrait lui aussi être facile à repérer. À la fin de l’histoire, tous seront sans doute reconnus coupables. ″Coupables″ d’avoir réussi à creuser une brèche pour nous faire vivre la grande échappée. Une cavale hors du temps, à travers des contrées qui nous apparaissent ces temps-ci encore plus lointaines que d’ordinaire.

Ils seront également sommés de rendre leurs ″armes″. Ces mélodies ou autres harmonies qui leur auront permis de planifier cette virée country-folk héritée des Everly Brothers. Et de dessiner cette parenthèse enchantée dans le creux des canyons et le long des étendues de cactus. On pourrait aussi évoquer les Byrds, ou encore les Flying Burrito Brothers, avec cette petite touche ″cosmic blues″ en plus… Mais plutôt que de songer aux vestiges du passé, profitons de notre liberté et succombons pour une fois à cette envie de vivre l’instant présent. From Liberty Street en est clairement une invitation, qui ne se refuse pas.

Ce deuxième album de Mapache – qui ne pouvait décidément pas mieux tomber – est également une course paisible vers un sentiment d’insouciance. ″Allez viens, on oublie tout″ ? Facile, avec des titres tels que Read Between The Lines, Life On Fire, Cactus Flower ou encore l’imparable (et jangly) Cowboy. L’effet sera total, lorsque l’on mettra les pieds de l’autre côté de la frontière américaine, quelque part sur les terres du Mexique. Notamment avec cette reprise d’un boléro des Los Panchos : ″Me voy pa’l pueblo, Hoy es mi día, Voy a alegrar toda el alma mía ″.

C’est un fait : ces deux-là, on aura beau constamment les enfermer dans les forteresses les mieux gardées, ils trouveront toujours le moyen d’en sortir. Des plans d’évasion comme ce From Liberty Street, les Mapache en ont sûrement des tonnes sous le coude. À nous de savoir saisir toutes les opportunités qui seront offertes pour les suivre.

 

 

Discographie
Mapache (2017)
From Liberty Street (2020)

Mapache
Bandcamp

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus