Los Nuevos Hobbies – Palmeras

(Pretty Olivia Records)

Véritable concentré d’indie pop au son clair, le premier album des Espagnols sort sur l’excellent label Pretty Olivia Records.

Acuarela, Elefant, Siesta, ou plus récemment You Are The Cosmos : ces noms qui peuplent nos collections de disques attestent de l’existence, de l’autre côté des Pyrénées, d’une très longue lignée de labels indépendants entièrement dévoués à la défense de la cause pop. S’inscrivant dans cette démarche guidée par la passion plutôt que par la rentabilité, Pretty Olivia Records a été lancé par Javier Abad en 2013 avec un slogan, « chansons lumineuses pour temps obscurs », qui disait déjà beaucoup de ses respectables intentions. Un catalogue passionnant s’est depuis construit, exclusivement dédié au support vinyle et spécialisé dans la mise en valeur des secrets les mieux gardés du songwriting d’aujourd’hui, qu’ils viennent d’Amérique (Danny De La Matyr), d’Ecosse (The Wellgreen) ou bien d’Australie (The Jangle Band). La structure établie à Alicante chasse également sur ses propres terres et fait une fois de plus notre bonheur avec le premier album des Nuevos Hobbies, en provenance de Pampelune.

Déjà auteurs de deux EP auto-produits, Los Nuevos Hobbies et Gripe, respectivement parus en 2013 et 2015, Raúl Bernarte (chant), Alberto de Emma (guitares), Xabi Jareño (batterie) et Borja Alkate (basse) passent au format long en compagnie du producteur Yon Vidaur. Sans laisser de place au superflu, Palmeras distille en moins d’une demi-heure un véritable concentré d’indie pop au son clair, en dix chansons qui auraient retenu le meilleur des œuvres des Smiths et d’Orange Juice, des Bats ou de Comet Gain. A l’image de leurs talentueux voisins de label El Palacio de Linares (une formation dont Raúl Bernarte fait également partie), toutes les pensées du groupe semblent donc tournées vers la fin des années 80, lorsque Flying Nun ou Creation faisaient la pluie et le beau temps sur l’actualité musicale. Cousins ibériques de Real Estate ou des indispensables Sea Pinks, avec lesquels ils partagent quelques influences et un même sens aigu de la mélodie, Los Nuevos Hobbies nous rappellent que quelles que soient ses origines géographiques, cette pop à guitare doucement nostalgique reste une source de plaisir intarissable.

www.facebook.com/nuevoshobbies

Crédit photo : DR