Les accords de paix de Keiron Phelan

Multi-instrumentiste basé à Londres, Keiron Phelan a fait parler de lui à travers divers projets plutôt confidentiels (Smile Down Upon Us, littlebow, Silver Servants…), mais reste surtout dans les mémoires pour sa collaboration avec le guitariste/percussionniste David Sheppard au sein de State River Widening, responsable d’un vrai trésor caché de post-rock pastoral avec l’album Cottonhead, sorti en 2004 chez Vertical Form.

Épaulé par la chanteuse folk irlandaise Brona McVittie, mais aussi par Oliver Cherer (Dollboy), Ian Button (Papernut Cambridge), Jack Hayter (Hefner) ou encore Angèle David-Guillou (Piano Magic), le Britannique revient avec Peace Signs, un nouvel essai pop-folk atypique au sujet duquel son label Gare du Nord Records évoque une rencontre assez improbable entre un Neil Hannon conflictuel et les musiciens de l’Incredible String Band.

Actuellement en pré-commande sur Bandcamp, Peace Signs sera disponible en CD (édition limitée) ainsi qu’en numérique le 16 novembre.

En écoute, le premier extrait Satellite Hitori :