I Love My Label (3) : Subjangle

Avec ″I Love My Label″, Fanfare part à la rencontre des labels indépendants qui font vivre la pop, un peu partout dans le monde. 

Émanation d’un blog musical aux choix irréprochables, le label Subjangle fait la joie des amateurs de jangle pop avec des sorties en édition limitée qui se vendent systématiquement comme des petits pains. Depuis Pretoria, son fondateur Darrin Lee nous raconte la genèse et les futurs projets d’une petite entreprise de passionnés qui a su dépasser rapidement les frontières de son Afrique du Sud natale.

Le label a été lancé sur un coup de tête, fin 2018, lorsque mon blog Janglepophub  a craqué pour un EP du groupe Lost Ships intitulé Best Laid Plans. Je voulais vraiment avoir une copie physique sur CD et je me suis dit que je ne serais pas le seul dans ce cas. J’ai donc décidé de le sortir moi-même. Je n’ai jamais vraiment voulu créer un label en tant que tel, c’est juste arrivé comme ça ! 

Comme je vis en Afrique du Sud et que le service postal est coûteux et irrégulier (environ 80 % de tout disparaît !), j’ai posté un tweet pour demander si quelqu’un pouvait m’aider, par exemple au Royaume-Uni et/ou aux États-Unis, en me disant que la plupart des ventes et des livraisons se feraient à destination et en provenance de ces pays. J’ai eu beaucoup de chance que James (Shoey) Shoesmith (Cornwall, Royaume-Uni) et Dan Sweeney (Boston, États-Unis) répondent à l’appel.

Nous avons donc publié Best Laid Plans et le EP a été épuisé en une semaine ! Le groupe ne voulait pas d’argent, alors j’ai demandé à Dan et Shoey s’ils connaissaient des groupes dans lesquels nous pourrions ″investir″. Le seul critère que j’ai fixé était qu’ils ne devaient pas encore avoir de sorties physiques. Nous avons fini par trouver deux groupes, Space Dingus et The Hannah Barberas, dont nous avons également sorti les disques (tous les détails sont sur Discogs). Là aussi, tous les exemplaires se sont vendus ! Nous avons vraiment commencé à prendre du plaisir, le label était donc lancé pour de bon.

Après quelques sorties, nous avons tous les trois décidé d’apporter du sang neuf, car nous avions l’impression de commencer à tourner en rond. Nous avons donc contacté Julie Fowler du blog Colours Through the Air parce que nous respections le genre de musique qu’elle promouvait. Pour la même raison et parce qu’elle bouillonne d’enthousiasme, nous avons également proposé à Beth Dobson (de l’émission de radio The Indie Lounge) de rejoindre l’aventure.

Lorsque nous sommes à court de sorties (nous en avons quelques-unes de prévues actuellement), nous nous réunissons sur Twitter et nous lançons des idées de groupes qui pourraient peut-être avoir envie de nous rejoindre. Souvent nos opinions divergent, alors nous procédons à un vote et nous approchons ensuite uniquement les groupes qui obtiennent une majorité de voix. Personnellement, j’adore cette diversité de points de vue et l’ensemble de ce processus, même si cela signifie que mon coup de cœur de 2019 a essuyé un ″non″ retentissant. 

Pour tout dire, bien que je sois responsable de l’aspect financier des choses et que je doive parfois assumer les pertes (comme le fait tout fondateur de label qui se respecte !), les meilleures idées viennent généralement des quatre autres. Ils ont tendance à me freiner quand mes idées pour le label deviennent un peu idiotes, ce qui est souvent le cas… Quoi qu’il en soit, à ce jour, nous avons publié neuf références (toutes virtuellement épuisées) et trois autres sont au programme. 

Dans l’ordre chronologique des sorties, Darrin Lee nous présente les artistes présents au catalogue de Subjangle :

Lost Ships
(Bandcamp/Twitter / Facebook )

Ce groupe est réparti dans divers endroits du Royaume-Uni, mais on considère qu’il est basé à Portsmouth, d’où vient Ashley Chaplin (chanteur et compositeur). Comme je l’ai dit précédemment, je les adore et c’est parce qu’ils nous ont laissé garder les bénéfices des ventes de leur premier EP que nous avons pu signer quelques groupes. Ils jouent l’indie-pop la plus douce que vous puissiez imaginer (la même que leur groupe précédent, The Kites – également brillant, qu’ils ont formé à l’université au début des années 90 et qui a sorti quelques singles). Nous avons sorti deux EP, All of The Pieces et Best Laid Plans. Ils ont eu beaucoup de succès sur les blogs et à la radio.

Space Dingus
(Bandcamp / Twitter / Facebook)

Je suis tombé sur ce quatuor hirsute de Joplin dans le Missouri un dimanche soir, alors que je cherchais comme d’habitude à découvrir de nouveaux groupes sur Bandcamp. Il sont un peu en décalage avec la pop à guitare et l’indie pop que nous sortons principalement. Haunted Shoes est le deuxième titre le plus diffusé de toutes les sorties de Subjangle. Ils ne sont pas très actifs sur les réseaux sociaux, nous ne savons donc pas ce qu’ils projettent pour l’avenir. Nous espérons en tout cas qu’ils penseront de nouveau à nous.

The Hannah Barberas
(Bandcamp / Twitter / Facebook)

Je pense que The Hannah Barberas n’avait sorti que 2 ou 3 EP numériques lorsque nous avons décidé de les prendre en main (à leur grande surprise car ils ne jouaient vraiment que comme un groupe d’amis, pour leur propre plaisir). Nous avons sorti le EP Dial H for Hannah Barberas, qui s’est vendu en 72 heures et a vraiment développé notre philosophie de l’édition limitée. Enfin, le 6 mars 2020, leur premier album est sorti (Into The Wild) et nos CD ont été pratiquement épuisés en 48 heures. Pour une raison qui m’échappe, ils ont inspiré les fans allemands et plus de 40% des ventes ont été réalisées dans ce pays. Vous ne savez pas pourquoi ?

Alpine Subs
(Bandcamp / Twitter / Facebook)   

Je ne me souviens plus très bien comment nous avons rencontré ce groupe. Je pense que c’est Dan qui les a recommandés. Ce groupe basé à Chicago produit la plus belle pop psyché 60’s que vous puissiez imaginer. Le CD s’est vendu en une dizaine de jours, avec un pic soudain des ventes lorsque Beth Arzy (Aberdeen, Jetstream Pony… ) a commencé à vanter ses mérites. Ce groupe est vraiment là pour le plaisir de la musique et travaille actuellement sur un autre disque que Subjangle espère sortir (si un grand label n’investit pas d’abord dans leur génie). C’est sans doute ma sortie préférée de Subjangle jusqu’à présent (je les aime toutes… mais c’est le compagnon idéal pour être de bonne humeur !)


Super 8
(Bandcamp / Twitter / Facebook)

Après le succès de sa compilation Backers and Maracas, sortie au premier semestre 2019, Super 8 (Paul Ryan AKA Trip) est de retour ce mois-ci avec son nouvel album Head Sounds. Trip est un auteur-compositeur prolifique dont la musique attire l’attention de nombreuses stations de radio tant sa propension à infuser les plus savoureuses mélodies des années 60 avec son propre sens inimitable de l’individualisme C86 est grande. Il a réussi à constituer une base de fans extrêmement fidèle à tout ce qu’il publie. Cet album promet d’être son disque le plus intime, car il a été écrit à une époque où il attendait une opération pour retirer une tumeur cérébrale qui menaçait sa vie. Heureusement, l’opération s’est bien passée et Subjangle espère poursuivre sa relation avec lui pour de nombreux albums à venir.

The Umbrella Puzzles
(Bandcamp / Twitter / Facebook)

Ryan Marquez était réputé pour ses groupes Apple Orchard, Soda Jerk, Golden Teardrops, etc. alors nous ne comprenions pas pourquoi son EP, sorti en version numérique sous le nom de Umbrella Puzzles, était passé sous les radars. Quelques mois après sa sortie, Subjangle a demandé à Ryan si nous pouvions le sortir pour lui, ce qui était un peu risqué car les sorties en décalé ne se vendent pas toujours bien. Mais finalement, ça a été notre deuxième meilleure vente, le EP a été épuisé en quelques jours. Pour une raison que j’ignore, TUP a été très bien accueilli au Japon, ce qui nous a ouvert un nouveau marché, et beaucoup d’acheteurs japonais nous ont suivi pour les sorties suivantes, notamment l’album des Hannah Barberas. Nous ne sommes pas certains des intentions de Ryan, car il est toujours occupé par divers projets… nous espérons simplement pouvoir nous impliquer à nouveau dans sa musique à un moment ou à un autre.

The Late Pioneers
(Bandcamp / Twitter / Facebook)

Ce groupe basé à Manchester nous a été recommandé par Sandra Zettpunkt de l’émission de radio Golden Glades sur Byte FM (Allemagne), qui les diffusait régulièrement, puis par l’une de nos cofondatrices, Julie Fowler. Bien qu’ils étaient pratiquement inconnus, ils avaient un beau back catalogue sur Bandcamp et nous étions tous unanimes pour dire que leur musique méritait une sortie physique et un peu de promotion. La compilation éponyme de leurs chansons mélodiques, aux influences 60’s et « légèrement psychédéliques », a été sold out en un peu plus d’une semaine et ils ont reçu les louanges de nombreux blogs et stations de radio, y compris de la BBC Ulster. Je sais qu’ils travaillent sur un autre album et Subjangle continuera à les supplier jusqu’à ce qu’ils acceptent de le sortir chez nous !

Et pour finir, deux nouveaux venus…

Night Heron
Le projet solo de Michael Telles, professeur d’anglais et père de famille de Gloucester, dans le Massachusetts. Il a produit un grand nombre de titres qui semblent se concentrer sur la création d’une ambiance à travers des enchevêtrements de guitares. Subjangle va publier une compilation reprenant le meilleur de ses anciens morceaux et plusieurs nouveaux titres, afin de lui offrir la visibilité qu’il mérite.

Crystal Furs
Un groupe indie-pop féminin basé à Portland, que nous avons « rencontré » lorsqu’elles ont soumis leur candidature via submithub sur notre blog Janglepophub. Je pensais qu’elles étaient déjà signées et dès que nous avons su qu’elles ne l’étaient pas, nous avons fait une offre. Elles sortiront leur album Beautiful and True en juin 2020 et dire que nous sommes enthousiastes est la chose la plus sous-estimée de l’année !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus