Florilège #012

Parce que la planète pop ne s’arrête jamais de tourner, les rédacteurs de Fanfare vous proposent de découvrir une sélection express de leurs derniers coups de cœur…

Deep Cut – Still Counting
Le revival indie/shoegaze 90’s ne devrait décidément pas s’essouffler en 2019. Après l’annonce du premier effort très attendu de Piroshka, le nouveau projet d’anciens membres de Lush, Elastica et Moose, c’est au tour de l’ex-Revolver Mat Flint de préparer le retour de son groupe Deep Cut avec Still Counting, le premier extrait d’un troisième album, Different Planet, à paraître en janvier chez Gare du Nord. (JS)

Dumb – Romeo
Dumb, c’est Franco Rossino (guitare, voix), Shelby Vredik (basse), Nick Short (guitare) et Pipé Morelli (batterie). Le quatuor canadien basé à Vancouver a déjà sorti 3 albums en 2 ans. En juin dernier l’album Seeing Green est paru chez Mint Records, 14 nouvelles compositions post-punk imprévisibles et incontrôlables. On vous propose d’écouter Romeo, un classique jouissif ! (CD)


Fascinations Grand Chorus – Until I Found You
A l’image de She & Him, Fascinations Grand Chorus est un duo masculin-féminin qui exerce ses talents dans le domaine de la pop rétro. Partageant avec M. Ward et Zooey Deschanel un goût assez prononcé pour les confiseries spectoriennes, Stephanie et Andrew devraient faire chavirer les cœurs tendres avec leur premier album, attendu au cours des premières semaines de 2019. (JS)

Fling – Je t’aime
C’est par ce titre que le groupe de Bradford va conquérir le monde dans les prochaines semaines et un premier album Fling or Die à paraître sur le label Dance to the Radio (vous souvenez-vous du groupe ¡Forward, Russia! ?) le 22 février prochain. Vous pourrez commander le cocktail Fling : 1/3 de Faces, 1/3 de Kinks et un dernier tiers de Marc Bolan, la boisson parfaite pour des slows langoureux et humides ou des parties fines rock’n’roll. (CD)

Keto – Blackened Pool
Nous avions découvert cette artiste lors du Melodica Festival Paris 2017. Leah Sanderson vient de Nottingham, pour cette chanson, la guitare est sombre, habitée, la batterie résonne, froide, le violon amène une touche féerique, le piano déroule sa mélodie en boucle, la voix fluette nous promène dans un univers rempli de poésie d’Emily Dickinson ou d’histoires tristes de Charles Dickens. Une belle chanson d’automne à écouter au coin d’un feu et une tasse de thé à la main, regardant la pluie fouetter les carreaux et les feuilles des arbres jaunies tournoyer dans les airs. (CD)


Lié – Ethics

Retour à Vancouver avec Liéun trio cold-punk comme elles aiment se définir. Ethics est extrait deHounds, le troisième album du groupe. L’énergie brute va vous secouer, vous remuer et peut-être vous donner envie de vous révolter face à l’oppression et aux politiques fascisantes en constantes évolutions. On ne ressort pas indemne de cette écoute. (CD)


The Minus 5 feat. Ben Gibbard – Christmas in Antarctica

On connaît l’intérêt de Scott McCaughey pour le fameux « Christmas Spirit » : le garçon a publié l’an dernier un album entier de chansons de Noël avec Minus 5 (Dear December) et fait également partie des plumes recrutées par The Monkees pour leur récent Christmas Party. Les vétérans n’ont pas retenu Christmas in Antarctica pour leur nouvel album, mais le titre enregistré avec Peter Buck (REM) et Ben Gibbard (Death Cab For Cutie) voit finalement le jour sous la forme d’un single numérique. (JS)

Sarah Nixey – The Zeppelin
Alors qu’ont été rééditées un peu plus tôt dans l’année les œuvres complètes de Black Box Recorder, dont elle était la chanteuse, la Britannique Sarah Nixey poursuit sa carrière solo avec un troisième album disponible depuis début octobre, Night Walks. Co-produit par son mari Jimmy Hogarth, le disque est un bel exercice de pop nocturne tourmentée, à l’image du deuxième single The Zeppelin. (JS)

Origami Conspiracy – Serotonin Smiles
Originaire de l’Oregon, Shawn Marshall bidouille depuis quelques années une bedroom-pop lo-fi et mélancolique aux sonorités rétro-futuristes. On recommande une visite approfondie de la page Bandcamp d’Origami Conspiracy, pour découvrir la musique rêveuse concoctée dans son salon-home studio par ce disciple de Grandaddy et Sparklehorse. (JS)


Phosphorescent – New Birth in New England

Après 5 ans d’absence, un déménagement et une naissance, Matthew Houck nous revient avec son album le plus accompli et le plus varié à ce jour. Du croisement country-gospel sur New Birth In New England, au psychédélisme « War On Drugsien » de Around The Horn jusqu’au vocodé Christmas Down Under, il frappe juste systématiquement, apportant une cohérence à C’est La Vie là où d’autres auraient finis par se disperser. (DJ)

The Skiffle Players – Skiffleman
Cass McCombs, Neal Casal, Farmer Dave Sher, Dan Horne, et Aaron Sperske forment The Skiffle Players, un super-groupe sans leader et au sein duquel tout le monde est invité à prendre le micro. Leur mélange de country-rock et de psychédélisme West Coast fait à nouveau merveille sur Skiff, un deuxième album disponible depuis peu sur le label californien Spiritual Pajamas (The Tyde, Mapache…). (JS)


You Tell Me – Invisible Ink

Peter Brewis et Sarah Hayes se sont rencontrés pendant un concert de Kate Bush. Il est l’une des éminences grises de Field Music, passionnant laboratoire pop du Nord-Est de l’Angleterre. Elle mène une carrière solo et est également membre du groupe folk écossais Admiral Fallow. Ensemble, les deux musiciens s’offrent de nouvelles perspectives au sein de You Tell Me, un tandem inédit dont le premier album sortira en janvier chez Memphis Industries. (JS)

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus