Florilège #010

Parce que la planète pop ne s’arrête jamais de tourner, les rédacteurs de Fanfare vous proposent de découvrir une sélection express de leurs derniers coups de cœur…

AH GOD – V-I-I
Troisième album pour Ah God, trio noise-rock de Portland. V-I-I est extrait de TIIIME sorti le 27 juillet chez Halfshell Records. Sur cette chanson, le groupe a voulu faire passer un message et dire aux gens de profiter de la vie, de l’amour, de l’expérience des autres pour faire face aux dérangés et à la terreur existentielle… Profitez donc déjà de cette chanson et de votre été ! (CD)


ANDREW COMBS – I ENVY THE WIND
Étoile montante du courant « americana », cet héritier de Guy Clark et Townes Van Zandt a déjà a son actif trois albums, où ses racines country-folk se confrontent à une véritable sensibilité pop. Avec son nouvel EP 5 Covers & A Song, le chanteur-songwriter de Nashville lève le voile sur des influences moins évidentes de prime abord en revisitant des titres de Loudon Wainwright III, The Strokes, Blake Mills et Radiohead. Mais c’est surtout lorsqu’il ose s’attaquer à un sommet a priori infranchissable, l’immense I Envy The Wind de Lucinda Williams, que l’Américain révèle tout son potentiel. (JS)

DR CHAN – SQUIER
Le label indépendant Stolen Body Records basé à Bristol sort le 12 octobre le nouvel album des Français de Dr Chan ! Squier, titre de l’album et de l’extrait, propose un garage rock efficace, parfait pour les fins de soirées d’été électriques ! (CD)

HAIKU SALUT – THE MORE AND THE MORENESS
Découvert le 28 août 2015 au At The Edge Of The Sea Festival à Brighton (le festival dirigé par David Gedge des Wedding Present), le trio Haiku Salut (Gemma Barkerwood, Sophie Barkerwood et Louise Croft) revient enfin avec un nouvel album, There is no Elsewhere (à paraître en septembre chez PRAH Recordings) et ce premier extrait, The More and Moreness. Toujours aussi énigmatiques, les musiciennes mélangent boucles électroniques, accordéon, percussions et section de cuivres ! On adore ! (CD)

LOOSE TOOTH – KEEP ON
Deux filles, un garçon, tellement de possibilités… Etta, Nellie et Luc forment Loose Tooth, sémillant trio basé à Melbourne qui s’apprête à sortir son premier album chez Milk! Records (Courtney Barnett). Avec sa ligne de basse post-punk, sa guitare intrépide et ses voix qui se répondent et s’accordent à la perfection, le single Keep On ravive le souvenir des grandes heures du label Flying Nun. Vivement la suite ! (JS)


THE MAUREENS – TWENTY YEARS FOR THE COMPANY
Vous avez encore des doutes sur les vertus de la construction européenne ? Jetez donc une oreille au nouveau single de The Maureens ! Où comment une formation indie pop basée à Utrecht aux Pays-Bas vient enrichir le catalogue d’un des labels les plus excitants du moment, l’Espagnol Meritorio Records, déjà connu pour abriter les formidables suédois de Stephen’s Shore. Le nouvel album des Néerlandais n’est pas attendu avant début 2019, mais s’il est du niveau de ce single à la mélodie argentée, on est prêt à en prendre pour 20 ans au moins. (JS)

TONY MOLINA – WRONG TOWN
Kill The Lights, le nouvel album de Tony Molina, est sorti hier chez Slumberland Records et on aime cette douce mélancolie que l’on retrouve aussi bien chez Weezer que chez Teenage Fanclub. A n’en pas douter, un must have. (CD)


MICHAEL NAU & THE MIGHTY THREAD – ON ICE
Michael Nau revient début août avec un nouvel album chez Full Time Hobby. On Ice va rafraîchir nos journées de canicule et ça va nous faire du bien. Fermez les yeux, imaginez-vous dans un hamac, pépouze, tout en écoutant cette chanson, c’est beau, c’est folk, c’est juste ce que l’on a envie d’entendre pour ne pas trop perturber la nature qui nous entoure… (CD)


SAUNA YOUTH – PERCENTAGES
Ça dépote encore pas mal avec les londoniens de Sauna Youth. Les quatre punks sortiront leur troisième album début septembre, toujours chez Upset the Rhythm. Sur Percentages, ils critiquent l’utilisation des statistiques pour manipuler les gens à des fins politiques. Brexit, quand tu nous tiens ! (CD)

SHY BOYS – SOMETHING SWEET
On brûle d’impatience à l’idée de découvrir Bell House, le deuxième album des Shy Boys, qui déboule la semaine prochaine via Polyvinyl Records. Impossible, en effet, de rester insensible aux harmonies vocales douces-amères et la guitare « smithienne » de Something Sweet. L’argumentaire promotionnel évoque à leur sujet les noms des Beach Boys, des Shins et de Real Estate. Autant de comparaisons dont le quintette de Kansas City n’a pas à rougir. (JS)

SUMMER MAGIC – HEY!
Avec Hey!, ce projet mené par le songwriter et multi-instrumentiste Kevin Bachmann nous donne un avant-goût de son album Sharks and Other Dangers, à paraître le 31 août. Construite sur un schéma archi-classique, cette pop song plus-efficace-tu-meurs nous consolerait presque (on a bien dit presque !) de l’éclipse prolongée des formidables Fountains of Wayne, désespérément absents des bacs depuis 2011. (JS)

VILDE – FLASH IN THE PAN
Derrière Vilde se cache l’artiste Thomas Savage, un Australien basé à Stockholm, ou inversement. Son nouvel album propose une synth-pop minimaliste étrange et froide. On est captivé par l’ambiance de Flash in the Pan. Efficace de bout en bout, cette chanson va vous donner la fièvre au corps. (CD)

WIMPS – MOPE AROUND
Direction Seattle avec Wimps, un trio signé chez Kill Rock Stars. L’album Garbage People, sorti mi-juillet, est un brûlot punk qui fait du bien. Rachel Ratner (voix/guitare) Dave Ramm (batterie) et Matt Nyce (basse/voix) sont concernés par la vie qui les entourent et notamment la pollution ou le déclin des abeilles. Montez le son ! (CD)