Fin d’exil pour Mariee Sioux

Disciple de Vashti Bunyan et Joni Mitchell, la chanteuse folk californienne Mariee Sioux est une artiste qui sait prendre son temps. En effet, cinq ans séparaient déjà son premier album Faces in the Rocks (2007) de son successeur Gift for the End, sorti chez Almost Musique en 2012. Il aura cette fois-ci fallu sept longues années à la résidente de Nevada City pour mettre la touche finale à son troisième essai, Grief in Exile, annoncé pour le 7 juin via le label Night Bloom Records. Le folk west coast introspectif et épuré de l’Américaine revient nous hanter avec Snow Knows White, un premier morceau à découvrir en vidéo :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus