Extraa, nouvelle bulle de bonheur

(Requiem pour un twister)

Baked, première réalisation de Extraa, est une vraie belle surprise qui égayera le printemps à venir. On y trouvera des harmonies perlées et d’une richesse indéniable, qui ne sont pas sans renier l’héritage magnifique laissé par les aînés Robert Wyatt ou The High Llamas. Car écouter Baked, c’est voir le ciel se dégager et les premiers rayons du soleil effleurer votre peau lasse de la grisaille hivernale. L’album, enregistré sous la houlette de Alexis Fugain (Biche), insuffle une réelle respiration, la production étant très respectueuse de la voix sublime de la chanteuse, posée sur une orchestration qui n’a rien à envier à l’organe vocal de la demoiselle. On devine que Extraa développe quelques admirations pour certains standards sixties et en a fait son credo, même si quelques morceaux évoquent aussi la pop sucrée du début des années 80 telle qu’elle pouvait se déguster chez Sarah Records.

Extraa (DR)

On craque aussi pour les basses arrondies qui viennent creuser un sillon ou s’installent des guitares cristallines qui n’ont aucun mal à porter des morceaux taillés pour séduire et qui y parviennent sans difficulté aucune. Il faudra aussi compter sur quelques épisodes plus musclés, qui n’entament en rien la cohérence de ce bel écrin. Baked révèle d’excellents musiciens, porteurs de fraîcheur et de simplicité. Si l’album s’ouvre avec le très langoureux single A Flower and a Man (accompagné d’un clip aux accents vintage), il s’achève par une version live de Darling Valentine, titre dont l’interprétation laisse éclater le véritable potentiel d’un groupe qui ne devrait laisser personne indifférent. C’est, en tout cas, tout le mal qu’on peut leur souhaiter, ce premier coup d’essai étant une véritable réussite. Mais comme pour le printemps, il faudra patienter encore un peu, en raison d’une sortie programmée pour le 10 avril prochain chez Requiem Pour Un Twister. Même si l’histoire de ce groupe émergeant vous sera bientôt narrée dans une interview à venir sur Fanfare…

 

Extraa sur Facebook

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus