Bradford, à voix haute

C’est un petit classique perdu que le label allemand A Turntable Friend exhume enfin avec la réédition, près de trente ans après sa sortie originale, de Shouting Quietly, le premier album de Bradford. Trop souvent absent des manuels d’histoire de la pop anglaise, le quintette de Blackburn fait pourtant figure d’espoir majeur au moment de la sortie en 1988 chez Village Records de son premier single Skin Storm, dont la particularité est alors d’être la première référence à paraître au format CD sur un label indépendant.


Couvert de louanges par une bonne partie de la presse spécialisée de l’époque et adoubé par Morrissey en personne, qui invite le groupe à assurer la première partie de ses premiers concerts solo et qui enregistrera même une reprise de Skin Storm pour la face b de Pregnant For the Last Time en 91, Bradford est accompagné par Stephen Street, le mythique producteur des Smiths, dans l’enregistrement de son premier véritable long format. Shouting Quietly voit le jour à l’été 89 sur Foundation, le label créé par Street, puis quelques mois plus tard aux USA via Sire Records. La faillite de Rough Trade, distributeur de Foundation, mais aussi la vague Madchester qui commence à déferler, engloutissent hélas toutes les chances de succès entrevues pour les chansons classiques et raffinées de Bradford, qui se séparera en 1991, avant de tomber dans l’oubli.

www.zoomproperty.com

Disponible en CD et en vinyle, Thirty Years Of Shouting Quietly rassemble les 11 titres de l’album remasterisés, quelques démos et des raretés, ainsi que des morceaux sortis uniquement en single, à l’image de l’indispensable In Liverpool. De quoi remettre en lumière un groupe doué et attachant, qui aurait certainement mérité une destinée plus favorable.

aturntablefriendrecords.bandcamp.com