Astrid, pop royale

Absents du circuit depuis une quinzaine d’années, les Écossais d’Astrid retrouveront les bacs des disquaires cet été avec un quatrième album baptisé Fall Stand Dance. Enregistré à Los Angeles (là où réside désormais le guitariste Charles Clark), produit par Eric McCann et mixé par Tony Doogan (Belle & Sebastian, Mogwai, The Vaselines), le disque sort sur AED Records, le label d’Edwyn Collins. Une sorte de retour aux sources pour la formation originaire de l’île de Lewis, dont le premier album Strange Weather Lately (1999) avait justement été réalisé par l’ancien leader d’Orange Juice. A nouveaux réunis au sein d’Astrid depuis l’été 2016, Willie Campbell et Charlie Clark sont également connus pour avoir fait partie de The Reindeer Section, supergroupe indie-rock écossais initié par Gary Lightbody de Snow Patrol, qui signa deux albums au début des années 2000.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Accepter Lire plus