Ari Roar – Calm Down

(Bella Union)

Caleb Campbell, le jeune auteur-compositeur texan qui se cache derrière le nom d’Ari Roar, a connu ses premiers véritables émois musicaux à l’écoute de classiques de la fin du siècle dernier tels que OK Computer de Radiohead ou Under the Western Freeway de Grandaddy. Le choc décisif, celui qui le convaincra définitivement de se mettre lui aussi à la composition, aura pourtant lieu un peu plus tard lorsque le garçon découvrira l’interprétation d’Ethan’s Song par Jason Schwartzman dans la comédie pour ados Slackers (2002) : « Je me souviens avoir été hypnotisé par sa performance. Je me suis précipité dans ma chambre pour essayer d’écrire quelque chose de similaire… Je ne me suis jamais arrêté depuis ».

Le EP Patch Me Up (2016), sorte de trait d’union imaginaire entre les univers de Jason Lytle et d’Elliott Smith enregistré sous le patronage bienveillant de McKenzie Smith du groupe Midlake, promettait déjà beaucoup. Calm Down, premier album édité par le label anglais Bella Union, confirme en 15 titres et seulement 28 petites minutes que le natif de Dallas possède un vrai talent pour l’écriture de vignettes pop immédiates et langoureuses. D’un abord rudimentaire et d’une concision presque frustrante lors des premières écoutes, les miniatures indolentes de Calm Down laissent ainsi peu à peu filtrer leurs innombrables richesses, pour finir par vous rendre totalement dépendant. En matière de pop aussi, les histoires les plus courtes sont donc bien souvent les meilleures.

ariroar.bandcamp.com
www.facebook.com/ariroar